• Death Note

    Deathnote wallpaper 08

    Voilà un manga qui semble qualifié de Shonen (c'est à dire pour ado mâle), mais en réalité, l'histoire fait très adulte et elle est très interessante, même quand le lecteur est une lectrice (non mais).

    La série est constituée de 12 volumes, adaptés par la suite en animé (des studios madhouse), et en films.

    Je ne vous parlerais que du manga, publié en France aux éditions Kana, dont le scenario est écrit par Tsugumi Ōba (qui a écrit par la suite baku-man) et dessiné par Takeshi Obata.

    Le pitch de base semble simple : un lycéen brillant va tomber sur le cahier d'un dieu de la mort. Sur ce cahier sont inscrites un certain nombre de règles, dont la principale est que lorsqu'on écrit un nom dans le cahier et qu'on connaît le visage de cette personne, elle meurt. Light Yagami va décider de décimer la population criminelle du monde, mais la police et un détective nommé L vont essayer de l'en empêcher.

    On suit l'enquête, les réflexions de Light, et tous les rebondissements et twists dont sont jonchés, et prend son pied. Bon, au bout du 8e tome, on a presque envie que les twists s'arrête et qu'on connaisse la fin. D'un autre côté, c'est peut-être parce que je me suis lu les 8 tomes en l'espace d'une semaine ... à vous de me dire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :